Dans le cadre de nos échanges de groupe en tant qu’étudiants d’Isabelle DAVID, les auras visionnaires, la question a été posée sur les effets de la Rose et de l’Ayahuasca qui pourraient être similaires ?Je vous partage ce qui m’est venu avec gratitude.En tout premier lieu nous avons tous des antennes pour nous connecter, certains s’en servent, d’autres pas, certaines sont atrophiées ou ont disparues fautes d’utilisation! La Magie c’est qu’elles peuvent repousser !!!

En toute humilité, chacune (chacun) d’ entre nous est unique, absolument parfait(e)s, il n'y a donc pas lieu de s’interroger ou comparer si on a plus ou moins d’ antennes qu’untel ou qu’unetelle, nous avons tous cette capacité à nous relier à l’information, dans l’ invisible, aux différents règnes, éléments, et bien d’ autres formes de vie ou mondes ou réalités, il convient de pratiquer comme pour chaque chose. La consigne étant de ne contacter que ce qui est « utile et aidant » pour reprendre la formule si bienveillante d’Isabelle DAVID

Alors, c’est un fait qu’à la question « peut-on obtenir les mêmes effets avec la rose qu’avec l’Ayahuasca ? Immédiatement on va venir avec le jugement, la comparaison, l’angle de vue de la 3 D : « comment osez vous comparer la Rose et l’Ayahuasca, nous ne sommes pas dans la même cour ! On ne mélange pas les torchons et les serviettes…blablabla!

L’une, la Rose servirait la lumière c’est une émanation, un parfum, une couleur, un monde d’Amour, elle a été crée par les Etres de Lumière d’une grande beauté et bonté, venue d’une autre planète …et pourtant elle fait l’objet de toutes les spéculations (son huile essentielle est l’une des plus chères au monde), de toutes les convoitises..Dans quelle mesure elle aussi (comme le cannabis*) n’a pas été corrompue par la main de l’homme???

L’autre, l’Ayahuasca effraie, c’est une liane, c’est une drogue, un narcotique, elle vous emmène explorer vos zones d’ombres lors d’un voyage…shamanique, elle libère des mémoires non résolues …en vous délivrant des messages, des visions! , Pour l approcher il faut s’en remettre au shaman qui accompagne le voyage, en espérant qu’il saura vous ramener de là où la plante vous a embarqué, voyages, voyages….

On voit bien à quel point la dualité est sollicitée dans cette question : l’ombre la lumière, la peur, le doux parfum, la douceur, les épines, la liane, un aspect ordinaire ou pas attirant,  toute la symbolique de ce monde duel…ne pas se fier aux apparences !!!

Donc pour répondre à la question je répondrai « It is not so », pour reprendre l’expression chère à mes enseignants indiens en Médecine ayurvédique de Jamnagar au Gujarat )!

Ce n’est pas si simple : que recherchons nous en allant contacter la Rose ou l’ ayahuasca , y a-t-il une attente? Pour chaque personne, la plante représente un outil pour atteindre selon: la guérison la santé, le plaisir, la joie, le calme, la paix, l’esthétique d’un bouquet, un objet de décoration, un parfum à porter, l'extase, des états de conscience modifiées ....

Pour certaines personne l 'ayahuasca  sera le bon outil et le conduira à ces états de conscience modifiés pour d' autre ce sera la Rose, ou le laurier noble, ou le géranium rosat, ou la sauge sclarée, ou ou ...il y a en tant  des plantes et des Hommes….! 

Alors pour les effets obtenus dans notre recherche de contact avec la plante si je puis m’exprimer ainsi, je préférerai dire pour les informations recueillies, cela sera fonction de la vibration dans laquelle nous nous plaçons et de l’angle de vue avec lequel nous observons à l’ instant ‘t’ la plante! Nous savons bien à quel point l’observateur influence l’observé

Lorsque nous rentrons en contact avec la plante, quelque soit l’outil (aura vision, communication intuitive, méditation olfactive, pleine conscience, prières, odorat, toucher …), nous ne percevons toujours qu’à certain niveau d’information, seul ou en groupe.

Ce niveau est fonction :

- de l’instant (dans quel état nous sommes, comment nous nous sentons) ,

- de l’environnement (comment sont les vibrations alentour, le groupe,…)

- de nos antennes, qui n'appartiennent qu’à nous et selon vont plus ou moins bien accéder à l’information avec ou sans parasitage

- de la plante qui elle aussi est un Monde, un univers à elle seule, une Vie, et qui va délivrer plus ou moins d’informations, de messages. La plante ne délivre que ce qu’il faut, à qui il faut, quand il faut c’est cela la grande perfection .La plante est le grand livre de la connaissance et la bibliothèque à la fois !

Au final, la somme des informations recueillies par les uns et les autres, s’approchera au mieux dans ce monde, de ce que la plante avait à nous délivrer, dans cet instant, et qui n’est jamais sa totalité, ni tout à fait les mêmes d’un contact à l’ autre : dans la vie toutes les portes ne s’ouvrent pas en même temps et la plante elle aussi évolue, s’enrichit …ou disparait, comme nous !.

En conclusion faire une lecture d une plante, la contacter, quelque soit le moyen c’est accéder à une vaste bibliothèque ! Ainsi chaque plante à son niveau peut vous brancher sur tel ou tel CD ( le plan de conscience) il peut s’agir d’un micro cd, d’un cd jazz, un cd pathétique , un cd solennel, classique, ou un grand cd , lourd sérieux avec plein de tonalités et d' octaves! Dans cette bibliothèque on y rencontre souvent des émotions, et puis parfois la plante vous amène directement dans un endroit, ineffable il n’y a plus de mots plus d’images pas de haut pas de haut pas de bas, on y rencontre la paix, l’amour quelques larmes cristallines coulent de vos yeux  juste parce que la lumière passe et que vous êtes en gratitude!!!! Dans le monde des plantes comme dans le monde des hommes selon votre regard vous croiserez l’empoisonneuse ou la médicinale…vous atteindrez les félicités ou les tourments c’est toujours entre vous et vous ! Même les plus toxiques après certains procédés de transformation deviennent de merveilleuses médicinales alors il n’ y pas de dualité!

J’ai récemment témoigné sur ma page  face book d’une première rencontre avec l’aconit Napel cet été 2020, plante que je ne connaissais pas. Sa couleur bleue indigo sa forme très spéciale un peu comme une conque m’a attirée, captivée, magnétisée. Je suis allée en toute simplicité comme une enfant à sa rencontre de manière intuitive, curieusement je ne l’ai ni sentie ni touchée ce que je fais avec celles que je connais. J’ai immédiatement entendu que ma voix intérieure me demandait de la contacter par le cœur et la communication intuitive. Je lui ai donc demandé qu’elle me communique ce qui était utile et aidant pour moi ! J’ai ressenti qu’elle venait de suite dans mon cœur physique, puis repartait dans le canal central pour se diriger vers le ciel par le chakra couronne, et j’ai entendu «  je retire le souffle ». Je n’ai pas compris dans l’instant je me suis dit elle travaille sur le souffle au cœur  peut être a-t-elle des vertus cardiaques, ou bien un effet sur l’élément air, Vayu, en médecine ayurvédique? En rentrant j’ai fait la détermination botanique pour l’identifier et là j’ai découvert que c’est une des plus toxiques en Europe, le message à comprendre était «  je retire le souffle …de Vie (celui du cœur)  tu remontes au ciel! Gratitude car c’est réellement un message d’amour !

Merci à Annie et Nathalie qui ont déclenché cet enseignement !

 

  • Le cannabis a toujours été utilisé et reconnu en tant que plante médicinale. Il a été corrompu, c'est-à-dire anormalement enrichi par les cartels de la drogue en principe psychotrope, normalement il contient entre 4 à 7 % , maintenant les teneurs sont proches de 30 à 35 % d’où les séquelles très rapides sur le cerveau et les circuits neuronaux .